En écoutant ces musiques, ces noubas, ces fanfares qu’on se souvienne de ceux qui défilèrent aux accents de ces marches célèbres.
« Qu’on se souvienne. Les français doivent à l’Armée d’Afrique une immense reconnaissance. »
Alphonse JUIN - Maréchal de France